20 déc. 2015

La Thé Box ◆ Royaume de Noël




Dans le genre fille qui adore les après-midi passés dans les bras d'un salon de thé, j'ai toujours fait légion. Véritable défricheuse des salons de thé les plus cossus des alentours, autant te dire que les ambiances feutrées autour d'une boisson fumante, c'est un peu mon milieu naturel.


Le thé, cet art de vivre. Plaisir plutôt féminin, (franchement d'ailleurs, pourquoi ? Moi j'ai jamais compris) son essor autrefois très old-school se modernise et désormais plus grand monde ne se contente à l'achat du Lipton ou du Twiggins.  


Il était donc assez facile pour L'homme, dans toute la délicatesse de ses adorables intentions, de se dire que la Thé box pouvait trouver sa place dans les centimètres de mon sourire.

Et voici donc comment je touche du doigt le concept de la Thé box. L'édition spéciale "Royaume de Noël" se retrouve cette saison entre mes mains.



LE CONCEPT
_____________

Dans la lignée des très tendances Birchbox, Mylittlebox, Hitek box, etc... la Thé box reprend le très chouette concept de la box. Avouons que c'est quand même très cool de recevoir chez soi un cadeau surprise sur une base d'un objet qu'on aime bien tous les mois.

La Thé Box se diversifie pour chaque édition, offrant à ses admirateurs une plongée mensuelle articulée autour d'une thématique spécifique de l'univers du thé.

Financièrement, la formule est au choix, ce qui est très appréciable. Tu peux te payer un abonnement au mois, à 18,90€. Ou fonctionner à l'unité sur la base du coup de coeur. Chaque box s'habille d'un thème, d'une taille de contenu et d'un prix différent.

Très similaire à la Birchbox, la Thé Box s'harponne de l'idée de te faire découvrir des nouveautés. Tu as donc un large panel d'échantillons, matérialisé sous forme de petits sachets de thé indépendants. Il ne tiendra donc qu'à toi d'en acheter une boite auprès de sa propre marque si l'expérience sensorielle a su te séduire.


L'EXPERIENCE 
_______________

En premier lieu, quelques mots sur le packaging. Par-fait. C'est beau, c'est délicat, c'est poétique et tu as la réelle sensation de recevoir un joli cadeau. La matière est agréable, et tu sais d'avance qu'une fois que tu auras bu tous les thés, tu vas pouvoir la garder, ta boite, parce qu'en plus d'être jolie, elle est pratique.

Au niveau du contenu, ce qui te saute à la gorge, c'est l'odeur. Un mélange éclectique d'arômes et de saveurs qui fleurent bon l'hiver. Passées les premières secondes d'émerveillement, tu peux commencer l'inventaire.



LA BOX 
__________

◆ Les thés 
----------------


- Yonah de Tamia & Julia (rooibos) 
Des notes de caramel. Un régal de subtilité sucrée. Alors que je déteste le caramel et le sucré.
- Igloo de Tamia & Julia (thé blanc)
Léger, non sucré. 

- Thé de Noël de La Malle à thé (thé noir)

- Christmas tea vert de Damman Frères 
- Christmas tea noir de Damman Frères
- Christmas tea blanc de Damman Frères

- Thé noir N°25 de Palais des thés (thé noir)
Gros coup de coeur aux épices de Noël. A racheter absolument.
- Jardin N°25 de Palais des thés (infusion)
Gout pamplemousse très marqué. Chouette si tu aimes le pamplemousse. Sinon, non.  
- Vives les fêtes de Palais des thés (thé vert)
Très chouette. Savoureuses notes parfumées de Noël.

- Nougatine & Coco de Tchaba (thé vert) 
Léger, et sucré, touches subtiles de coco. J'ai beaucoup aimé.  
- Oolong & Fleurs d'oranger de Tchaba (thé bleu-vert)
Plus thé vert qu'autre chose, j'ai peu senti les fleurs d'oranger.

◆ Les mignardises 
-------------------------

- un Massepain 
Très joli gâteau (c'est important !) délicieux, texture fondante au bon gout d'amande.
- une marmelade Orange Cannelle
Pas très fan des marmelades, celle-ci se déguste facilement sur un krisproll trempé dans du thé.
- des sablés Fortwenger à la cannelle.
 A se pâmer. Parfait pour le goûter de 16h. J'ai surkiffé. 

◆ Les objets 
-------------------

- Une jolie tasse Royaume de Noël
D'une taille idéale pour un buveur de thé qui, comme moi, peine à finir les derniers cl des mug remplis.


Disons qu'avec l'édition de Noël, il n'est pas difficile de taper juste.

Moi j'ai beaucoup aimé cette expérience sensorielle. S'il ne s'agissait pas du prix très onéreux pour mon budget, j'aurais plongé sur l'offre, les yeux fermés.


EN RESUME
_____________


◆ Avantages 
- Le concept box qui fait toujours plaisir.
- Tu peux acheter sans t'abonner. La box British te fait envie mais tu te fous de la Box Madame Figaro ? Pas de soucis tu peux t'acheter que la British.
- Tu fais vraiment des découvertes ! Des marques peu connues qui mériteraient de l'être, des mélanges aux goûts subtils, des saveurs que tu prends plaisir à explorer et à inclure pour renouveler  ton quotidien gustatif.

◆ Inconvénients  
- A aucun moment tu ne peux choisir ce qu'il y aura dans ta boite à thé. Genre si tu veux éviter le thé noir, tu ne peux pas le préciser, il te faudra boire du thé noir, darling.
- Le prix. C'est vraiment cher, pour des échantillons.
- Tu bois vraiment beaucoup de thé, même glacé, l'été, toi ? Moi pas vraiment.


CONCLUSION 
_______________

- Buveur occasionnel de thé (moins d'un thé par semaine?)? Une Thé box te ravira. Un abonnement te submergera vite.
- Buveur compulsif de thé (plus d'un thé par jour ?)? La Thé Box te frustrera, car elle ne te sera pas suffisante. Un abonnement te frustrera aussi, car il viendra s'ajouter à ton budget thé habituel et tu frôleras les cimes.
- Buveur régulier/ modéré ( moins d'un thé par jour )? Le concept est fait pour toi.



___________________________________________________________________________________________________________________

La Thé Box

22,90 €
http://lathebox.com/


19 déc. 2015

Le Sapin Blanc



Un soupçon d'ornement, une mesure minimaliste, une pincée de givre.

Tout en légèreté. 



Trône et sois beau. Montre moi que le plus beau des manteaux, c'est celui de l'hiver.
PS : un Sapin, c'est une autre forme d'arbre mort aux branches irrégulières.


Joyeux Noël, folcks. 


4 déc. 2015

Alfredo Jaar. Nous l'avons tant aimée, la Révolution.




C'était la seconde grande expo de l'année au MAC.
Elle mettait à l'honneur un artiste chilien, Alfredo Jaar.
Plutôt connu pour son travail photographique, il avait envouté l'édition des Rencontres d'Arles en 2013. Son travail a parcouru de nombreuses expositions internationales ces quarante dernières années (Biennale de Venise, Sao Polo, Istambul, Seville, entre autres).
Il s'agit de sa première exposition d'envergure en France.


Nous l'avons tant aimée, la révolution. 

Tu te doutes petit Sherlock qu'il va s'agir d'une expo consacrée à la Révolution.
Alfredo Jaar rassemble autour de son oeuvre de verre une collection d'oeuvres d'autres artistes, qui comme lui, aiment à critiquer l'ordre établi, plutôt orienté mouvance des 70ies. Entre autres, il s'est entouré de Buren, de Koudelka et de Yoko Ono pour porter son message.
L'idée véhiculée : Ré-vo-lu-tion. 

Nous l'avons tant aimée, la révolution, c'est avant tout 150 tonnes de verre brisés sur le sol, d'une poésie et d'une beauté folle. Sur lesquels il t'est recommandé de marcher. A l'entrée, tu signes une décharge de responsabilité en cas de soucis lié au fait que tu vas marcher sur des bouts de bouteilles de verre. On inspecte tes chaussures, il t'est interdit d'y pénétrer sans qu'elles soient fermées (mais je n'ai pas vu d'endroit où on t'en prêtait des fermées au cas où tu avais des ouvertes aujourd'hui).

Je suis restée assez circonspecte. J'ai beaucoup aimé l'expérience sensorielle du marcher sur verre. Même si, soyons francs, avec un oedeme persistant à l'astragale, c'était pas l'idéal. Du tout.
J'ai eu la sensation de ne pas avoir saisi dans sa totalité cette exposition, de ne l'avoir qu'effleurée. J'aurais eu besoin d'un guide. Je te conseille donc d'opter pour la visite guidée, pour en apprécier la portée comme les nuances.

Le titre de l'exposition est inspiré d'un livre du même nom, écrit par Daniel Cohn-Bendit en 86, dans lequel l'auteur interview militants et intellectuels du mouvement de 68 à travers le monde.


____________
Mais aussi...
____________


Mais visiter la temporaire c'est aussi l'occasion d'apprécier la permanente, qui change tous les ans, s'il faut le rappeler.

Pour ma part immense coup de coeur pour les suspensions Message in the bottle de Jarg Geismar.


Jarg Geismar.


___________________________________________________________________________________________________________________

Alfredo Jaar. Nous l'avons tant aimée, la Révolution. 

4 Juillet 2015 - 10 Janvier 2016

[mac] musée d’art contemporain 69, avenue d’Haïfa – 13008 Marseille