20 août 2014

La mode aux courses, un siècle d'élégance 1850-1950

expo Musée Borély la mode aux courses costume d'époque Sud de la France

 S’il y avait une exposition à ne pas rater cet été à Marseille, c’était bien celle-ci.
Signalée dans toute la ville, (et même en flocage sur les trams !), La mode aux courses, un siècle d’élégance, se voulait L’évènement culturel de la période estivale.

Installée au premier étage du flambant neuf Musée Borély des arts décoratifs, de la faïence et de la mode, l’exposition retrace un siècle de mode dans l’histoire du costume, vu par le prisme du temps des courses hippiques.

Les courses hippiques, la famille Borély connaissait bien. Eux même propriétaires d’un hippodrome, l’hippodrome Borély, les Borély ont vu défiler sur leur domaine pendant plus d’un siècle, toutes les formes de parures les plus pointues de l’air du temps.

L’exposition comprend une quarantaine de modèles Couture (Dior, Chanel, Poiret, ...) issues des coffres de la famille Borély, de la maison Chanel, ainsi que certains prêts de la fondation Alexandre Vassiliev, pétillant petit lettonien qui détient à lui tout seul la plus grosse collection privée de costumes d’époques du… monde. Bon, on est plutôt bien.

A cette époque l’hégémonie stylistique était encore française et les américaines suivaient la mode de Paris.

Véritable phénomène de société, plus fort que la fashion week : l’hippodrome.

Rendez vous incontournable de la bonne société et des élégantes, c’est à l’hippodrome qu’il faut se montrer, être vu. Histoire de séduire encore et toujours plus fort, les maisons haute couture vont jusqu’à y envoyer leurs mannequins.

On vient pour montrer sa richesse au travers de… sa femme.
Comme quoi l’humanité n’a pas beaucoup changé. C’est qui qui a la plus grosse, et c’est qui qui est la plus belle.


◆ ◆ 


L’occasion pour toi visiteur, si tu ne connais pas le lieu, de te promener dans les allées du parc Borély, le parc emblématique de la ville. On y trouve des petites voitures, des bancs belle époque et des cygnes blancs. 

Exposition plutôt complète, j’ai pris plaisir à déambuler dans les couloirs, lumière tamisée, promener mon regard sur l’élégance et le luxe d’antan, m’accrocher aux matières, aux formes, aux couleurs, et redessiner les silhouettes sur mon carnet blanc. 

J’aurais davantage attendu de la scénographie, qui, bien que travaillée, reste éparse dans l’espace et le temps, et qui en dehors des grands tirages de vieilles photos en guise de paravent des robes, manque de présence et de cartels explicatifs.

Vestige actuel de ce temps révolu, il nous reste encore le prix de Diane, au château de Chantilly. Si le cœur t’en dit, c’est prévu pour mi Juin cette année. Tu pourras fricoter avec plein de dames à chapeaux, et avec un peu d’imagination te les imaginer tout droit sorties des années 30.

Mais le petit plus de chez nous, le petit plus made in Marseille, les enfants ? Facile :  ici la pluie n’a jamais empêché aucune course hippique.

Bien que restreinte mais néanmoins plaisante à vivre, une jolie réussite que cette exposition.




La mode aux courses, un siècle d'élégance 1850-1950
24 juin 2014 – 12 octobre 2014
Château Borély, Musée des arts décoratifs, de la faïence et de la mode
137 avenue Clôt Bey – 13008 Marseille

Exposition ouverte du mardi au dimanche de 10h à 18h






Read More »